Côte fêlée : causes, symptômes et traitements

Côte fêlée : causes, symptômes et traitements

 

Généralement, on pense à tort, qu’une côte fêlée est toujours due à un choc, or, ce n’est pas toujours le cas. Une côte fêlée peut être provoquée tout simplement, sans choc, par la toux par exemple ou par un gros éternuement ! Malgré le fait qu’elle soit perçue comme une blessure bénigne, une côte fêlée cause de vives douleurs et peut vite poser des problèmes. Il est donc conseillé de consulter rapidement un spécialiste pour pouvoir trouver un traitement adapté à votre blessure. 

Comment se fêle-t-on une côte ? Quels en sont les symptômes ? Quel traitement faut-il suivre ? Vous trouverez dans cette article toutes les réponses à vos questions sur la problématique d’une côte fêlée.

Côte fêlée, les différentes causes : 

photo côtes

Notre cage thoracique est composée de 12 paires de côtes. Celles-ci étant très fragiles, il n’est pas rarissime que nos côtes se froissent ou même se fracturent. Celles le plus souvent touchées se situent entre la quatrième côte et la douzième côte. Mais comment les côtes peuvent-elles se fêler, se froisser ou se casser ? Voici une liste des différentes causes d’une côte fêlée :

  • Choc brutal ou violent (à la suite à un accident de voiture, de vélo ou même lors de la pratique de sports collectifs)
  • Répétition d’un mouvement contraignant pour les côtes (par exemple, la répétition d’un swing en golf)
  • Effort trop violent pour le corps et la cage thoracique, comme l’utilisation de poids trop lourd en musculation
  • Se fêlée une côte, sans choc, en toussant par exemple n’est pas un fait rare. En cas d’éternuements violents ou de quinte de toux relativement longue, une côte peut aussi être fêlée. Cela est souvent le cas chez les personnes âgées. En effet, cette tranche de la population possède des os et une santé plus fragile. C’est également le cas chez les femmes enceintes : durant la grossesse, les côtes se dilatent pour permettre à l’enfant de grandir. 
  • L’arthrose peut aussi favoriser la fêlure de côtes.
  • Parmi les causes d’une côte fêlée, on peut aussi citer les maladies osseuses comme l’ostéoporose qui touche principalement les personnes âgées.

Côte fêlée, les différents symptômes :

Vous ressentez une vive douleur au niveau de la cage thoracique à la suite d’un choc, une forte toux ou un éternuement ? Il se peut que vous vous soyez fêlé ou cassé une côte. Dans cette situation, il est important de savoir reconnaître les symptômes d’une côte fêlée pour pouvoir consulter un spécialiste en vue qu’il vous conseille afin de soigner au plus vite votre problème.

Lorsqu’une personne a une côte fêlée, une forte douleur handicapante dans la région des côtes se fait ressentir. Cette douleur va s’intensifier dans différentes situations dont voici les principales : en respirant et en prenant de grandes inspirations, en toussant, en bougeant, en appuyant sur la cage thoracique, en penchant la tête, en rigolant… Autant de symptômes qui doivent vous inquiéter et vous amener à consulter un spécialiste qui pourra établir un diagnostic adapté à votre situation. Cela permettra d’empêcher toute aggravation de votre blessure et vous pourrez ainsi éviter tout problème comme une détresse respiratoire par exemple.

Dans la plupart des cas, une côte fêlée n’a rien de dramatique ni de très dangereux, mais dans certains cas, cela peut entraîner l’embrochage du poumon, du foie, un pneumothorax ou encore une infection du poumon ou une pneumonie, d’où l’intérêt de se tourner vers un médecin rapidement !

La douleur peut aussi être chronique, c’est-à-dire qu’elle est beaucoup plus sourde et qu’elle se manifeste surtout la nuit ou au réveil. Cette douleur est également aggravée par les mouvements.

En plus de la douleur, une côte fêlée peut causer des difficultés à respirer et des essoufflements plus ou moins marqués. Dans ces cas-là, il est important de consulter rapidement un médecin, car cela pourrait être le signe d’une lésion plus grave.

J’ai une côte fêlée, que faire ?

radio des côtes

La première réaction à avoir en cas de côte cassée, c’est de consulter un spécialiste en contactant votre médecin généraliste ou en vous tournant vers les urgences si la douleur au niveau de vos côtes fait suite à un accident ou un choc violent par exemple. 

Une radio devra être réalisée pour constater la fêlure, c’est la première étape dans la guérison de la côte. Elle permet notamment au médecin de voir si la côte est « seulement » fêlée ou bien cassée.

Par la suite, le médecin prescrira des antalgiques ou des myorelaxants qui agiront sur la douleur. Cela évitera les complications. Ils permettront aussi une respiration sans problème. S’il s’agit d’une fêlure sans gravité, le repos et les médicaments seront suffisants. Vous pouvez aussi utiliser de la glace afin de soulager la douleur temporairement, elle agira comme un antalgique. Une côte fêlée ou cassée ne nécessite aucun plâtrage. Cependant, en cas de complications comme un pneumothorax ou un hémopneumothorax, une opération et donc une hospitalisation sera nécessaire.

Dans tous les cas, consulter un spécialiste est impératif. Le repos est également préconisé. Si vous pratiquez un sport, il faudra le stopper pendant quelque temps, avant d’aller mieux et afin d’éviter les complications

Dans les situations les plus graves, il faudra envisager une opération pour réparer la côte cassée. Cela reste très rare dans le cas d’une côte fêlée. Cette opération se nomme plastie cervico-thoracique et elle est souvent réalisée en ambulatoire.

Il est important de noter que les côtes fêlées ne se soignent pas en un jour et qu’il faudra parfois du temps avant de retrouver une qualité de vie normale. Mais avec un traitement adapté, la guérison est possible. En général, la durée de la convalescence varie entre 3 semaines et 2 mois.

Eviter une côte fêlée, c’est possible ?

Bien évidemment, le risque zéro n’existe pas. Mais en respectant certaines consignes, vous avez la possibilité de limiter le risque de côte fêlée. Première solution simple mais ô combien importante : réaliser un échauffement complet et soigné avant de débuter votre activité sportive. Il est primordial de ne pas porter des charges trop lourdes pour votre corps, le risque de côte fêlée se verrait augmenté. Vous pouvez aussi vous apposer du strap autour des côtes lorsque vous reprenez le sport. Vous trouverez ci-dessous une vidéo pour une pose efficace de votre strap. Celui-ci permettra de maintenir votre cage thoracique et de « contenir » vos côtes lorsque vous exécutez des mouvements plus ou moins brusques. Il existe d’autres solutions, un peu plus onéreuses mais très efficace. On retrouve notamment des gilets protège côtes ou encore des blousons renforcés. Ils sont principalement utilisés dans les sports automobiles et dans les sports à risques tels que le ski.

En résumé

Les côtes fêlées sont des fêlures qui se situent entre la 4e et 12e côte. Elles peuvent être provoquées par un choc, mais aussi par la toux ou les éternuements. Les symptômes les plus évidents sont la douleur et les difficultés à respirer. Le traitement le plus adapté est le repos, avec éventuellement des médicaments antalgiques ou des antibiotiques. Dans les cas les plus graves, une opération peut être envisagée. Il faudra parfois un peu de temps avant de retrouver une qualité de vie normale. Il n’est pas simple d’éviter une côte froissée mais, en respectant quelques consignes, vous réussirez à limiter ce risque.

Related Posts

Bien-être durant les règles : quelques conseils qui pourraient vous être utiles

Bien-être durant les règles : quelques conseils qui pourraient vous être utiles

9 avantages d’acheter des médicaments en ligne

9 avantages d’acheter des médicaments en ligne

Le magnésium, c’est quoi ?

Le magnésium, c’est quoi ?

Comment faire sortir des selles dures ?

Comment faire sortir des selles dures ?

2 Comments

  1. LEMELTIER CLAUDINE dit :

    J’ai fais une radio, et le radiologue m’informe que ma côte que j’avais cassée il y a une dizaine d’année est revenue, ce qui me donne une très forte douleur. Que dois-je faire ?

  2. j’ ai chuter environ 2 semaine maintenant dans ma chute je suis tombé du coter douleur assez terrible
    j’ ai contacter médecin traitant pour l’ instant absent je suis obliger attendre son retour le pire je suis operer du dos
    il y a moins de 6 mois espérant que j’ ai toucher

Les commentaires sont fermés.

Ce site est régulièrement mis à jour. Revenez pour vérifier que vous n'avez rien manqué !