Un bébé avec un thermomètre sous le bras

Bien prendre sa température : sous le bras, par la bouche, par l’oreille…

Vous frissonnez, vous avez chaud, puis vous avez froid, vous touchez votre front et vous pensez avoir de la fièvre ? Il est l’heure de prendre votre température ! Mais d’ailleurs, quelle est la meilleure méthode ? Sous l’aisselle, dans la bouche ou encore dans le tympan, il existe différentes façons de contrôler la température du corps. Voici quelques indications qui pourront vous aider.

Prendre la température par voie axillaire

Il est possible de prendre la température par ce qu’on appelle la voie axillaire, c’est-à-dire en plaçant le thermomètre sous l’aisselle. Il faut savoir que cette méthode est la moins précise car il est difficile de “coincer” le thermomètre. De plus, la température extérieure peut aussi fausser le résultat. Cependant, elle peut servir si vous commencez à sentir que vous avez de la fièvre. Pour se rapprocher de la réalité, il est conseillé d’ajouter 1°C à la température observée.

Pour prendre votre température sous l’aisselle, assurez-vous que votre thermomètre est bien propre. Cette méthode s’emploie aussi bien avec un thermomètre électronique qu’avec un thermomètre en verre. Placez-le sous votre aisselle et rabattez votre bras contre votre torse. Ensuite il n’y a plus qu’à lire la température et à nettoyer votre thermomètre.

Prendre la température par voie rectale

La seconde option est de prendre la température par voie rectale. Cette méthode est la plus précise et c’est aussi celle à privilégier pour les enfants en bas âge (moins de 5 ans).

Pour prendre la température par voie rectale, il faut introduire l’embout du thermomètre dans la zone de l’anus. Vous pouvez utiliser un thermomètre électronique et attendre 1 minute. Généralement, les thermomètres électroniques sonnent lorsque la minute est passée. Passé ce temps, vous pouvez lire la température sur l’écran LCD.

Prendre la température par voie tympanique

La troisième option est de prendre la température par l’oreille. Cette technique n’est pas conseillée avant l’âge de 2 ans (pour éviter une mauvaise position dans l’oreille). Cela reste l’une des méthodes les plus pratiques et fiables.

Pour prendre la température par l’oreille, optez pour un thermomètre auriculaire à infrarouges qui donnent des mesures fiables. Selon le modèle, il faudra consulter la notice explicative pour bien l’utiliser (durée, position du thermomètre). Attention à bien insérer le thermomètre, allez-y doucement en tirant sur le pavillon de l’oreille. Il faut que l’embout soit complètement inséré. Ensuite, vous pouvez mettre l’appareil en route et patientez jusqu’à attendre le signal sonore de fin. Vous pouvez ensuite lire la température.

Prendre la température par voie buccale

Enfin, la dernière option est la voie buccale, c’est-à-dire par la bouche. C’est l’option la plus facile d’accès. Mais attention, il ne faut pas prendre la température par cette voie si vous venez de manger, ou de boire une boisson chaude par exemple, (au risque de voir le résultat faussé).

Pour prendre la température par voie buccale, prenez votre thermomètre propre. Vous pouvez utiliser un thermomètre en verre ou électronique. Attention, le verre est déconseillé pour les enfants qui pourraient le mordre. Placez le thermomètre sous la langue. Si vous avez choisi un modèle en verre, patientez 3 minutes, pour un modèle électronique attendez le signal sonore. Ensuite, vous pouvez lire le résultat et lavez votre thermomètre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *