Véhicules route

Sophia Antipolis : des panneaux pourraient bientôt afficher la qualité de l’air

A Villeneuve-Loubet, ainsi que dans plusieurs communes, des panneaux affichant la qualité de l’air pourraient bientôt être installés. Le vice-président Lionnel Luca, qui est à l’origine de ce projet, souhaiterait mener cette expérience dans sa commune. Le maire de Villeneuve-Loubet a notamment se félicite de cette initiative tournée vers la transparence et le bien-être la population.

Une initiative tournée vers l’avenir

Bien que la qualité de l’air chez soi est cruciale, l’air extérieure est tout aussi importante. Lors du dernier conseil communautaire, le Maire de Villeneuve-Loubet en a profité évoquer l’installation de panneaux affichant la qualité de l’air. La protection de l’atmosphère était au cœur des discussions. Installer ces indicateurs permettrait d’accélérer une prise de conscience générale auprès de la population, mais aussi, de renforcer l’utilisation des transports doux.

Lors de la réunion, le Président Jean Leonetti, a souligné l’importance de multiplier l’installation de ces panneaux précieux pour l’environnement. Il mentionne également que la transparence  ne devrait jamais être crainte. Ce phénomène pourrait ainsi permettre de responsabiliser chacun d’entre nous. Selon le taux de polluants mesurés au passage des véhicules, ces panneaux s’illuminerait en vert, orange ou rouge, afin d’apporter une indication sur la qualité de l’air.

La technologie au service de l’environnement

Ce type de panneaux qui affichent la qualité de l’air serait donc en passe de devenir une signalisation routière pour les années à venir. Des écrans LCD haute luminosité de 32 pouces ont donc été installés sur la Côte d’Azur. L’objectif est d’apporter une indication sur la présence locale des principaux polluant. Toutes les cinq minutes, un microcapteur mesure les taux de particules fines PM10 et de NO 2. Les informations sont ensuite envoyer dans les clouds pour être analysées et traitées.

Serge Jover, conseiller municipal et président de l’Association défense environnement Villeneuve, qui est à l’origine du projet, indique que ces seuils relevés permettront de s’assurer que les informations relatives à la qualité de l’air correspondent aux normes nationales. L’objectif principal est de mener une sensibilisation auprès des automobilistes sur leur impact. Des solutions alternatives, comme des messages pédagogiques, seront ainsi diffusés sur les écrans. Différents types de messages tels que « Ai-je besoin de ma voiture ? », « Si on marchait ? ou encore « Utilisez le parking relais » seront ainsi relayés auprès du grand public.

Comment ce dispositif a t-il pu être mis en place ?

Ce dispositif innovant, baptisé « Miqass’, a tété conçu scientifiquement avec l’intervention d’une association agréée par le ministère de l’Environnement pour la surveillance de la qualité de l’air de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Le budget pour réaliser ce projet de grande envergure s’élèverait à 40 000 euros. Hormis Villeneuve-Loubet, plusieurs communes de France seraient intéressées aussi pour mettre en place ce dispositif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *