Soin énergétique : quels sont les bienfaits du Lahochi ?

Proche du Reiki, le Lahochi est une technique énergétique transmise par l’imposition des mains. Cette technique, qui repose sur des fréquences vibratoires élevées, aide à harmoniser le corps et à apaiser l’esprit du receveur. Présente dans la médecine traditionnelle chinoise, les praticiens utilisent le Lahochi pour soigner différents maux tels que les blessures émotionnelles, un choc ou pour entraver des schémas répétitifs négatifs.

L’origine du Lahochi

Le 15 mai 1991, dans les Royaumes Angéliques, le Lahochi a été enseigné pour la première fois par le Maître spirituel LaHoChi auprès du Maître Spirituel “Satchamar”. Leur union énergétique aurait activé ces énergies spirituelles de guérison. Par définition, le nom de la pratique, Lahochi (qui se prononce lah hoe chee) provient des sons :

  • Le son “la” qui est connoté à des notions de lumière, d’amour, et de sagesse universelle,
  • Le son “ho” qui renvoie à la notion du mouvement de l’énergie,
  • Le “chi” qui fait référence à la force de vie et à l’énergie vitale.

Globalement, cette pratique qui repose sur une conception spirituelle du Vivant, renferme des notions présentes dans la médecine traditionnelle chinoise. Son apprentissage peut notamment être dispensé via des stages aux personnes souhaitant pratiquer le Lahochi sur eux-mêmes, sur leur entourage ou nourrir leur travail de thérapeute. Cette technique de guérison par les mains est ouverte au plus grand nombre.

Quelles différences trouve-t-on entre le Reiki et le Lahochi ?

Ces deux techniques de guérison sont d’apparences similaires. En effet, ces deux méthodes utilisent les énergies à travers les mains, elles peuvent être pratiquées sur les autres ou sur soi-même aussi bien en présentiel qu’en distanciel. Mais elles contiennent aussi de nombreuses différences. En effet, les deux approches sont très distinctes. Le Lahochi nécessite 6 positions pour se soigner et profiter des bénéfices d’une séance. Une fois maîtrisées, il est possible de pratiquer le Lahochi sur soi-même et les autres.

A contrario, le Reiki est composé d’au moins 12 positions. Pour devenir maître Reiki et pouvoir ainsi le pratiquer, il faut en maîtriser au minimum 3. De plus, les canaux d’énergies de ces deux disciplines sont différents. Mais selon les spécialistes et la plupart des patients, le Lahochi est plus efficace et plus facile à pratiquer notamment parce qu’il utilise une énergie plus puissante que le Reiki.

Zoom sur le soin Lahochi

L’énergie transmise lors d’un traitement Lahochi permet d’une part d’harmoniser le corps, et de l’autre, d’accéder à une plus grande compréhension de la vie. Cette méthode énergétique naturelle par apposition des mains permet de soigner les blessures émotionnelles ou les traumatismes tels qu’un accident, une opération éprouvante et bien d’autres encore. Utilisée par des praticiens, cette technique énergétique de soins est particulièrement puissante et se pratique par l’imposition des mains. Vous pouvez vous renseigner sur d’autres pratiques sur la santé ici. Cette pratique a pour finalité de transmettre de l’énergie, de la lumière et de l’amour au receveur.

La finalité ultime d’un soin Lahochi est d’accéder à des énergies de guérison puissantes pour ouvrir sa conscience multidimensionnelle. Ces traitements permettent de restructurer et d’équilibrer les corps subtils de l’Être, lorsqu’il y a eu un déséquilibre émotionnel suite à un aléa de la vie ou à une répétition de schémas négatifs. Selon les praticiens Lahochi, il s’agit d’une technique de guérison curative et efficace. Similaire aux premiers abords au Reiki, le Lahochi est en revanche fondamentalement bien différent. En somme, les bénéfices du Lahochi peuvent être utilisés pour le soin de la terre, des humains, des animaux ou encore des plantes. Cette technique peut tout à fait être combinée avec d’autres soins.

Quels sont les bienfaits ?

Le Lahochi contribue à de nombreux avantages tels que les suivants :

  • Il améliore un traitement en cours comme l’acupuncture,
  • Il apporte des vibrations positives,
  • Il équilibre le système cérébro-spinal et la circulation du fluide crânien dans le cerveau,
  • Il charge de vibrations les essences minérales et florales,
  • Il ouvre, puis nettoie le système des chakras,
  • Il ouvre les blocages dans les corps d’énergies subtiles,
  • Il dénoue les blocages électriques dans l’énergie de l’organisme,
  • Il permet de réaligner la structure du corps,
  • Il positionne la mémoire divine dans la couche externe du champ énergétique pour envoyer la mémoire divine à l’ensemble des parties du corps,
  • Il permet d’ouvrir le champ des énergies,
  • Il permet d’activer le corps de lumière,
  • Il positionne la mémoire divine dans le champ éthérique pour soigner les déséquilibres,
  • Pour terminer, le Lahochi permet d’accélérer la guérison et aussi les dons spirituels

Quels sont les risques ?

Il n’y a pas vraiment de risques lors d’une séance de Lahochi. En effet, cette médecine traditionnelle naturelle n’utilise que l’énergie à travers les mains et est donc totalement sans danger pour votre corps. Cependant, le Lahochi n’étant pas règlementée en France, de nombreuses personnes s’autoproclament maître ou guérisseur alors qu’ils ne possèdent aucune connaissances. Veillez donc bien à choisir un praticien possédant un certificat ou une attestation de formation.

Comment se déroule une séance de guérison ?

En théorie, une session de guérison Lahochi dure aux alentours d’une heure ou plus. Le praticien est souvent considéré comme un guérisseur. Lors d’une séance, le praticien agit généralement sur des zones spécifiques en plaçant ses mains sur le corps du patient à des endroits différents : la tête, les bras, le torse, les hanches, les jambes, ainsi que la région du cœur. En se fiant à son intuition, le praticien envoie l’énergie curative à une ou plusieurs zones sur le receveur.
D’ordre général, une séance de Lahochi se déroule en plusieurs étapes parmi lesquelles l’invocation du Maître Lahochi et la prière préliminaire.

Il est important pour le praticien d’installer un « sceau de protection » énergétique autour de lui et du patient pour se prémunir des énergies négatives qui sont libérées au cours de la séance de soin. Pendant la séance, le praticien et le receveur reçoivent respectivement un traitement de guérison. À l’instar du Reiki, il est aussi possible d’avoir recours au Lahochi sous forme d’auto-traitement. Les praticiens pensent que l’énergie ne possède pas de limite, ni dans le temps, ni dans l’espace. Par conséquent, ces séances peuvent également se dérouler à distance.

Le coût d’une séance de Lahochi :

Comme expliqué précédemment, le Lahochi n’est ni conventionné, ni réglementé. Chaque praticien peut donc choisir le prix de sa séance. Dans la majorité des cas, il faut compter entre 40 et 100 € pour une séance de Lahochi. Pour que les bienfaits soient optimaux, il est conseillé de réaliser 3 séances de Lahochi. Privilégiez un guérisseur formé et compétent plutôt qu’un guérisseur proposant une séance à bas prix.

Vous aimerez aussi...