Aliments pour régime cétogène

Tout savoir sur le régime cétogène

Alors que de nombreux régimes prônent la consommation de glucides et protéines et ont tendance à exclure les lipides, le régime cétogène fait tout le contraire. En effet ce régime favorise les lipides et auraient de nombreux avantages, notamment pour lutter contre certaines pathologies comme l’épilepsie, voici ce qu’il faut savoir sur ce régime.

Origines du régime cétogène

Le régime cétogène aussi appelé régime keto a vu le jour dans les années 1920. Des essais ont ainsi démontré que les lipides permettent de diminuer les crises d’épilepsie chez les enfants, c’est ainsi l’une des plus anciennes formes de traitement de cette maladie. Il a également démontré ses effets positifs sur les patients atteints de diabète et aussi ses effets positifs pour certaines maladies cardiovasculaires. Mais le régime cétogène a également de nombreux effets sur le poids et la stabilisation, comme un vrai régime donc. Ce qui est étonnant dans ce régime, c’est que les matières grasses sont ici la principale source d’énergie.

Principes du régime cétogène

Alors que de nombreux régimes condamnent les lipides, le régime cétogène lui promeut ces derniers. A contrario, ce régime demande une réduction importante des glucides et donc du sucre en mettant l’accent sur la consommation de lipides. Une consommation plutôt importante, puisque dans ce régime, les lipides doivent représenter 70% à 90% de l’apport énergétique total (ainsi que 15 à 20% de protéines). Le principe du régime est de condamner le sucre pour que notre corps puisse puiser dans les bonnes graisses (les lipides) pour fonctionner correctement.

Les aliments à consommer et à exclure

Le “gras” est donc de rigueur, il est parti intégrante de ce régime. Les aliments riches reviennent sur le devant, comme par exemple les huiles végétales, le beurre, les œufs, les fruits de mer, les poissons (thon, saumon, truite…), la volaille (poulet, canard, dinde), la viande (bœuf, agneau, porc…), les amandes, les noisettes, du yaourt, des laitages… Les fruits et légumes peu sucrés sont aussi autorisés comme les fraises, les framboises, les avocats, les haricots verts, les tomates…

Les aliments riches en glucides sont eux à diminuer considérablement, la proportion doit être de moins de 50 grammes par jour. Il faut donc proscrire les aliments à base de céréales, les pommes de terre, les bonbons, les sodas… Il faut aussi dire adieu aux fruits trop riches, par exemple, une banane fournit presque toute la proportion autorisée par jour, il vaut donc mieux éviter d’en consommer, du moins pas régulièrement.

Ce régime permet-il de perdre du poids ?

Bien évidemment, la question reste de savoir si ce régime permet ou non de perdre du poids car c’est là l’intérêt de tous les régimes. La réponse est oui, si le régime est respecté à la lettre, l’individu qui suit le régime a de grandes chances de perdre du poids. Les premiers mois sont d’ailleurs les plus motivants car les kilos s’envolent généralement facilement. Le fait de réduire drastiquement le sucre et de puiser dans les bonnes graisses a un effet bénéfique. Cependant, comme le rappellent de nombreux spécialistes, le risque avec ce type de régime, c’est de reprendre du poids par la suite. En effet, après la stabilisation, l’effet “yo-yo” est souvent constaté. Il faut aussi veiller à contrôler les graisses consommées et privilégier les bonnes graisses ! À vous de voir si ce régime est fait pour vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *