Tube pour analyse de sang

Protéine C-Réactive : ce qu’il faut savoir sur cette protéine

Notre corps sait se défendre et réagir en cas d’inflammation. La protéine C-Réactive est ainsi une protéine qui apparaît lorsque le corps est attaqué et qu’il y a inflammation. On peut prescrire son dosage lors d’un bilan de santé. Voici ce qu’il faut savoir sur cette protéine, son dosage et sur le prélèvement sanguin…

Qu’est-ce que la protéine C-Réactive ?

La protéine C-Réactive aussi appelée CRP, est une protéine qui se révèle en cas d’inflammation. En effet, il s’agit d’une protéine synthétisée par le foie, lorsque le corps est en souffrance et que l’organisme est touché par une inflammation aigüe. Son taux va donc augmenter rapidement dès l’émergence de l’inflammation et dans les heures et jours qui suivront. En soignant l’inflammation, le taux va baisser progressivement.

Vous l’aurez compris, la protéine C-Réactive permet de mettre le doigt sur un problème de santé (une inflammation), de la détecter et ainsi de la soigner rapidement. C’est une réaction normale du corps qui lutte contre une agression extérieure et cela permet de contrer cette attaque en réagissant rapidement. Mais avant cela, il faut constater l’augmentation du taux de la protéine C-Réactive.

Le dosage de la protéine C-Réactive

Peut-être avez-vous identifié les premiers symptômes d’une inflammation (rougeurs, douleur vive, fièvre ou encore troubles du sommeil.) Dans ce cas, vous allez pouvoir effectuer un dosage des CRP en réalisant une prise de sang. Le prélèvement se fait par prélèvement sanguin, généralement au niveau du pli du coude car on a besoin de sang veineux. Vous n’avez pas besoin d’être à jeun pour réaliser ce prélèvement, mais vous devez apporter avec vous votre ordonnance de prescription, votre carte vitale et votre carte de mutuelle au laboratoire.

Une fois le dosage réalisé, il faudra patienter jusqu’aux résultats. Pour décrypter ces derniers, il faut savoir que le taux normal de protéine C-Réactive doit être inférieur à 6 mg/L. Un dosage supérieur indiquera un problème et donc une inflammation de l’organisme.

Différents types d’inflammation

Un taux supérieur à la normal traduit donc une inflammation dans l’organisme, un appel à l’aide. Mais cette inflammation peut traduire différents problèmes et maladies.

Cela peut exprimer une infection bactérienne comme une méningite ou une septicémie. Cela peut aussi être le signe d’un infarctus du myocarde. Enfin, il peut aussi prévenir différentes formes de cancer.

Enfin cela peut aussi révéler une maladie inflammatoire comme de l’arthrite rhumatoïde, de l’arthrite chronique, la maladie de Crohn…

Cependant le dosage de la CRP seul ne peut pas déclarer une maladie ou définir la raison de l’inflammation. Il faut procéder à des examens complémentaires pour pouvoir déclarer une pathologie infectieuse ou inflammatoire. On dit souvent que le dosage du CRP permet de mettre les médecins et laborantins sur la bonne voie, et également de vérifier par la suite si le traitement est adapté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *