Vignes

2019 : une année critique pour le climat en France

Le 1er Janvier 2020 a marqué notre entrée dans une nouvelle décennie… Et l’heure des bilans a sonné. S’il y a bien un bilan qui devrait donner des frissons au pays entier, c’est celui du climat. Le réchauffement climatique est plus que jamais d’actualité, et l’année 2019 est désormais classée comme la troisième année la plus chaude jamais enregistrée. Voici quelques détails…

2019 : une année très chaude et mouvementée

En 2019, la France a eu chaud une fois de plus. Au compteur, 2 canicules qui ont touché la France entière avec un pic de chaleur de 46°C (enregistré dans l’Hérault) et de nombreux records de températures dans de nombreuses stations.

Mais ce n’est pas tout, voici d’autres exemples très parlants. On a enregistré un record de 41,3°C à Dunkerque (station ouverte en 1917). Un autre record, à la station météo du Bourget (ouverte en 1920), avec une température atteignant 42,1°C. Les exemples de ce genre sont très nombreux, et cela partout en France, preuve du dérèglement national et même international.

En effet, on parle de niveaux “jamais atteints”, de températures dans la capitale qui étaient proches de celle d’une après-midi à Bagdad. Cependant sur l’année entière, cette dernière n’a pas été plus chaude que 2018, mais cela paraît logique puisque toutes ces dernières années enregistrent des records de chaleurs extrêmes. Impossible de ne pas ressentir les changements incontrôlables du climat.

Une année très intense pour la France

L’année 2019 est la troisième année la plus chaude en France. Qu’est-ce que cela signifie ? Que la France est touchée de plein fouet par le réchauffement climatique. Les 5 années les plus chaudes enregistrées depuis 1900 se situent toutes ces 10 dernières années. L’année 2019 vient se placer en troisième place, juste après 2018 et 2014, des années donc très proches dans le temps.

Et cela ne semble être que le début. Les météorologues estiment que les épisodes de chaleurs intenses que nous avons vécu durant l’été 2019, seront d’autant plus fréquents dans les années à venir. Et on ne parle pas seulement d’une fréquence plus importante de ces périodes, mais aussi d’une augmentation toujours plus conséquente des températures…

Quatrième année la plus chaude dans le monde

Si la France subit les répercussions du réchauffement climatique, cela prouve bien que c’est la planète entière qui souffre. En effet, à l’échelle mondiale, l’année 2019 est la quatrième année la plus chaude enregistrée depuis que l’on relève les températures. La moyenne est de 14,73°C. Les 3 premières places étant occupés par des années très proches (2016, 2015 et 2017). De quoi s’inquiéter pour l’avenir de notre planète…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *