personne mobilité réduite solution

Quelles sont les solutions pour améliorer le quotidien des personnes à mobilité réduite en France ?

Une personne à mobilité réduite est par définition une personne qui a des difficultés pour se déplacer. PMR est une notion large qui englobe cinq types de handicaps, mais aussi les personnes âgées, les femmes enceintes, les personnes avec une poussette et les personnes en surpoids. En France, des solutions sont mises en place pour améliorer leur quotidien.

Le Gouvernement français se penche sur l’amélioration du quotidien des PMR

Lors du 3e Comité interministériel du handicap en 2020, le Gouvernement français s’est engagé à appliquer 22 améliorations pour faciliter le quotidien des personnes handicapées. Parmi ces améliorations, les personnes atteintes d’un handicap irréversible bénéficient de droits à vie concernant la prestation de compensation du handicap. Quand on parle de personnes à mobilité réduites, il faut aussi prendre en compte la situation et la vie des aidants. En effet, depuis octobre 2020, une indemnisation d’une durée de trois mois a été mise en place pour le congé proche aidant. Les aidants disposent désormais d’un numéro unique pour éviter leur isolement social.

L’amélioration du logement est également nécessaire, c’est pourquoi de nouveaux logements évolutifs vont voir le jour afin d’aménager l’habitat en cas de survenance ou d’évolution du handicap. Des mesures gouvernementales avaient déjà été prises concernant les logements pour introduire des normes handicapés pour les logements neufs en construction. De nombreux professionnels proposent, par exemple, diverses fourchettes de prix d’un monte escalier. Il existe notamment de nombreuses aides financières pour financer ce type d’équipement.

À propos des soins, un nouveau système de financement des soins est expérimenté pour les personnes accompagnées par des établissements de soins spécialisés. Au sujet de l’emploi et de la formation, pour les Jeux olympiques de Paris en 2024, 3 000 bénévoles en situation de handicap seront intégré dans une formation aux premiers secours. De plus, une plateforme numérique dédiée aux personnes handicapées permet d’alléger les démarches concernant les demandes d’emploi et de formation. Pour finir, le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) a signé une charte pour augmenter la représentation des personnes handicapées et du handicap dans les médias audiovisuels.

La technologie s’invite dans l’amélioration de l’inclusion

Pour commencer, il faut distinguer l’inclusion en la comparant à l’intégration. En effet, avec l’intégration, c’est à la personne handicapée de s’adapter à la société en faisant un effort. Alors que l’inclusion cherche en priorité à transformer la société pour qu’elle soit accessible à tous, même aux minorités. C’est dans ce contexte de modification par inclusion que la technologie évolue pour permettre aux PMR de ne plus avoir besoin de s’adapter aux autres. Lors du salon Handicap en 2019, dans l’espace innovation, de nouvelles technologies inclusives ont été présentées.

Par exemple, une start-up coréenne a conçu une montre connectée au design moderne qui propose une interface interactive en braille. En plus de donner l’heure à son utilisateur, cette montre permet de recevoir et de lire les SMS, mais elle peut également prendre les appels tout en indiquant le nom de l’interlocuteur. Une autre innovation porte sur la naissance auprès des personnes mal-voyantes ou non-voyantes. Deux chercheurs ont développé un embryon en impression 3D, à partir d’une échographie classique, afin d’avoir un aperçu de leur futur enfant.

Une autre société s’est développée dans la domotique pour les personnes à mobilité réduite. Le kit, proposé par cette dernière, est composé d’objets connectés pour que les PMR puissent contrôler certains appareils à distance en utilisant leur voix. Les fauteuils roulants ont, eux aussi, eu le droit à leur innovation. Une start-up a développé un fauteuil roulant électrique qui permet aux PMR de se déplacer assis ou debout, de façon modulable et stabilisée. Et pour finir sur ces innovations technologiques pour les PMR, un inventeur kényan a créé un prototype d’une paire de gants intelligents. Ils permettent de convertir le langage des signes à une application connectée sur smartphone pour être traduit vocalement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *