Cannabis médical

2021 : la production de cannabis thérapeutique devrait bientôt être autorisée en Guadeloupe

Dans le cadre de l’évolution de la législation française sur l’usage thérapeutique du cannabis, la Guadeloupe vient de se positionner sur un projet ambitieux. La Fédération des très petites entreprises (FTPE), en collaboration avec la société canadienne, Manitou, et l’INRAE, sont en passe de mener des recherches approfondies pour se lancer dans la production du cannabis destiné à des fins médicales.

Le cannabis à usage thérapeutique en Guadeloupe

La nouvelle vient de tomber. La Guadeloupe serait en passe de produire du cannabis à usage thérapeutique. La production de cannabis médical devrait débuter quand la législation française le permettra officiellement. La Fédération des très petites entreprises (FTPE), la société canadienne, Manitou, et l’INRAE ont conjointement commencé les recherches dans le cadre de ce projet novateur.

Appartenant à l’agence Léveillé Conseil, la société québécoise Manitou spécialisée dans la cannabiculture et dans la fabrication de bâtiments agricoles intelligents avait d’ores et déjà accompagné dans le passé l’Etat canadien dans la législation du cannabis. Au cours d’une interview, Félix-Antoine Léveillé, président de Léveillé Conseil et de Manitou, a affirmé que les travaux de recherches menés en cannabiculture ont pour finalité d’offrir aux patients une alternative à la consommation d’opioïdes.

Le cannabis, un sujet au cœur des débats et des études scientifiques

Le cannabis, aussi connu sous l’appellation de Marijuana, a souvent fait l’objet de multiples études en France et dans le monde entier. Récemment, le cannabis était au cœur des discussions des décisionnaires dans le cadre d’un projet qui sera prochainement mené dans l’Hexagone. Suite à l’autorisation du décret du ministère de la Santé publié en octobre 2020, le feu vert a été donné par le gouvernement. Au total, ce ne sont pas moins de 3 000 patients qui prendront part à un projet sur le cannabis à usage thérapeutique.

Un autre projet d’envergure se profile

Dès le mois de mars prochain, plusieurs expérimentations se dérouleront dans le cade d’un programme axé sur l’usage du cannabis médical. À titre informatif, cinq indications thérapeutiques ont été définies à travers cette étude :

  • Les douleurs neuropathiques réfractaires aux thérapies ;
  • Certains symptômes en oncologie causés par le cancer ou par des traitements anti-cancéreux ;
  • Les situations palliatives des personnes ne fin de vie ;
  • Certaines formes d’épilepsie pharmaco-résistantes ;
  • La spasticité de la sclérose en plaques ou des autres maladies graves liées au système nerveux central.

En somme, il s’agit d’une grande première pour la France dans le domaine. À priori, les essais seront conduits sur une durée de deux ans. Ces expérimentations et ces recherches seront menées sous la houlette de plusieurs professionnels de santé et de chercheurs-scientifiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *