Insistance
Art, Psychanalyse, Politique

Evénements

Rencontre Insistance - Jeudi 28 mai 2015


Rencontre avec  Pierre Eyguesier, autour de son livre «Psychanalyse négative»  Pour plus d'infos: insistance@free.fr

 


 

l y a quelques années, Jaime Semprun a clôt une discussion que nous avions ébauchée sur Lacan et la psychanalyse en me disant gentiment mais fermement: «Tu devraislire "Politique et parricide dansl'Interprétation des rêvesde Freud", de Karl Schorske. Je n'ai pas manqué de suivre son conseil. Bien m'en a pris, car cet article où sont décryptés en détail le retrait de Freud de la politique et son repli corrélatif sur la subjectivité a été un déclencheur majeur dePsychanalyse négative. Dont voici les lignes de force:

 

- injecter une dose de matérialisme historique en psychanalyse,

 

- penser Lacan avec Adorno (plutôt qu'avec Heidegger),

 

- tirer les conséquences pour les cures d'aujourd'hui de l'«immense fatigue du progrès»,

 

- penser la névrose comme une capitulation de la pensée critique,

 

- envisager à la suite de Marcuse la «solution sexuelle» comme un repli faute de mieux sur les sensations du corps,

 

- désacraliser la psychanalyse en portant le fer là où elle manque à sa tâche (critique des rodomontades de Melman, notamment mais pas seulement),

 

- prendre appui le plus largement possible sur la littérature (Balzac, Giono, Dos Passos, Malaparte, etc.) et sur des essais critiques (Kracauer, Adorno, Günther Anders, Hannah Arendt, etc.) pour plonger la psychanalyse dans le chaudron de la «catastrophe en cours»,

 

- témoigner de ce que peut être une pratique impliquée, délaissant les hum! hum! des psys au profit d'une parole qui déchiffre le désarroi du sujet à la lumière de celui du monde de la production totale...

 

 

 

Pierre Eyguesier