Insistance
Art, Psychanalyse, Politique

Mission de l'Atelier du Geste Rythmé en Haïti


Par France Schott-Billmann(30.1-13. 2 2013) Je suis rentrée depuis 4 jours, et encore sous le choc, mais si je tarde trop à écrire sur cette aventure, je n'y parviendrai plus. Et je vous dois bien un compte-rendu de cette mission. Lire le temoignage: Cliquez Ici

France Schott-Billmann

L'arrivée:   L'avion est en train d'atterrir à Port-au-Prince. Il est 18h et dans la nuit déjà très noire, je suis frappée par le faible éclairagequ'on voit en bas : quelques maigres lumignons clairsemés...   Après l'atterrissage, les formalités sont rapides à la différence des Etats-Unis. Dehors, je suis surprise par la moiteur de l'air tiède et la foule de gens qui attend derrière les barrières. Heureusement quelqu'un me fait signe. C'est mon ami Laënnec Hurbon, celui qui m'a convaincue (sans grande difficulté) de venir en Haïti à cette période de Carnaval, ou plutôt d'y revenir, car j'y étais déjà allée, avec Herns Duplan, il y a plus de 30 ans à l'époque du sinistre dictateur Duvalier. Hélas pour Haïti, la disparition des dictateurs n'a pas signé la fin de ses malheurs, et à la corruption des dirigeants qui se sont succédés, se sont ajoutés les fléaux naturels dont tout le monde a vu l'horreur à la télévision: cyclones, inondations, et le terrible tremblement de terre de Janvier 2010 qui a fait 200 000 morts, et dont le pays ne s'est pas encore relevé. ... lire le doc PDF Propos recueillis par Dominique Batraville