Insistance
Art, Psychanalyse, Politique

UNESCO & Revue Insistance Colloque 2010 - N° 5



Jean Jacques Blevis, Anne de Fourmentelle, jean-Michel Vives, Paolo Lollo
19 novembre 2010


L'UNESCO et la Revue Insistance ont organisé la Journée mondiale de la philosophie 2010
Année internationale du rapprochement des Cultures
Année internationale de la Diversité culturellejeudi 18 et vendredi 19 novembre 2010
Siège de l'UNESCO, SALLE 1, 75007 Paris

La notion d'une humanité universelle est une acquisition récente de l'histoire : la façon dont elle est apparue, pour la première fois en Europe, à Athènes, met clairement en évidence la difficulté que l'esprit humain rencontre devant cette notion ; en effet le chemin qui conduit les grecs à concevoir un logosuniversel ne les exonère pas d'un ethnocentrisme les poussant à qualifier de « barbares » ceux qui leur apparaissaient étrangers au logos.Ainsi, dès qu'il fut attesté, l'universel fut en même temps contesté par la rencontre de la diversité culturelle. L'histoire des civilisations nous enseigne que cette contradiction se produisit répétitivement comme si le dévoilement de l'universel impliquait à chaque fois son voilement : la pensée biblique qui s'ouvrit à l'universel par l'invention du Un se ferma aux païens ; le christianisme se donnait comme une bonne nouvelle pour tous, excepté pour ceux qui ne croyaient pas au Christ ; la pensée Indoue concevait un homme cosmiquement illimité mais socialement limité par le système des castes. Il s'agit, aujourd'hui, d'élaborer comment il est possible d'échapper au dualisme « universel / diversité » en parvenant à dire en quoi - avec l'aide de philosophes, de psychanalystes et d'artistes - le divers, le différent, l'autre, peuvent être conçus comme procédant d'un universel plus complexe à penser que ceux qui nous furent légués par l'histoire.