Insistance
Art, Psychanalyse, Politique

Evénements

REVUE INSISTANCE n° 5 et n° 6


Pour s'abonner : CLIQUEZ ICI

 


"L'inconscient et ses musiques": INSISTANCE n°5

"Les voi(x)es de la création": INSISTANCE n° 6

 

 Nul ne peut se rendre totalement sourd aux mille musiques du monde qui nous assaillent. Pour autant, les psychanalystes ont peu, et parfois maladroitement, écrit sur la musique. Ou bien ils ont été soucieux de reconstituer quelque psychobiographie, ou bien leur étude s'est principalement attachée à l'examen des thèmes développés dans les opéras ou le texte des lieder et mélodies. Rien, ou presque, sur ce que Lacan choisit d'appeler une pulsion invocante, c'est-àdire une pulsion où la question de l'appel et de l'adresse est centrale. Comprendre comment, pourquoi et par quoi les œuvres d'art « produisent de l'effet », telle était la défense première d'un Freud se défiant des passions qui risquaient de l'envahir et de le déborder. « Lorsque je ne puis faire ainsi, par exemple pour la musique, je suis presque incapable d'en jouir. Une disposition rationaliste ou peut-être analytique lutte en moi contre l'émotion quand je ne puis savoir pourquoi je suis ému, ni ce qui m'étreint » nous avertit-il, en 1914, dans son texte Le Moïse de Michel-Ange. On le voit, la question de l'incommensurable, cette faille qui fait que l'homme est homme, est un point de butée de la pensée freudienne. Étrangement, Freud, celui qui découvrit la parole inconsciente, ne fut pas conduit à concevoir une pulsion invocante. Est-ce parce qu'il ne pouvait penser que des pulsions sexuelles? Ne devons-nous pas reconnaitre chez Freud un impensé que Lacan a nommé le réel ? Insistance a mis au travail ces questions au cours d'un colloque à Cerisy en septembre 2010 en faisant dialoguer psychanalystes, philosophes, ethnologues, compositeurs et musiciens.

 

POUR TOUT NOUVEL ABONNEMENT POUR LES NUMÉROS 5 ET 6, LE NUMÉRO ANTÉRIEUR DE VOTRE CHOIX VOUS SERA OFFERT

Consultez la liste des numéros disponibles et les sommaires des numéros sur www.editions-eres.com/

Directeur Alain Didier-Weill Rédacteur en chef Jean-Michel Vivès Rédacteur en chef-adjoint Jacques Barbier

ABONNEMENT 2 numéros • Particulier France : 50 € • Organisme France : 56 € • Étudiant : 40 € • Autres pays : 58 € Prix au numéro : 25 € en 2011 en