Insistance
Art, Psychanalyse, Politique

Inconscient et droits de l'homme


Unesco&Revue Insistance - Journée mondiale de la philosophie, Paris 2008.  Colloque  : "Psychanalyse, droits, savoirs"
 Introduction d'Alain Didier-Weill 
 À quelles conséquences prête la reconnaissance ou la non-reconnaissance de « l’homme » qui est annoncée dans la Déclaration universelle des droits de l’homme?

Alain Didier-Weill

A ceux qui
considèrent que la croyance en « l’homme » universel contribue au désordre du monde,
s’opposent ceux qui se trouvent poussés à affirmer que c’est, au contraire, sa négation qui
induit le malaise de notre culture.
Au delà de sa dimension d’universalité, l’expression « l’homme » évoque aussi un
indéterminé qui, en posant l’existence d’un au-delà du déterminé, demande au philosophe,
à l’homme politique, à l’artiste, au psychanalyste de se prononcer sur le sens qu’acquiert
aujourd’hui pour eux le mot « liberté ».
On 20 and 21 November 2008, a symposium : “Psychoanalysis, Rights, Knowledge”. Organized by the French journal Revue - Insistance, the symposium aims to take a new look at the meaning, role and value of the notion of a universal “human being” in our legal and knowledge systems, as well as in the unconscious. It will serve as a springboard for lectures and debates on two main themes: “Thinking about malaise in culture” and “Revelations of truth.”