Insistance
Art, Psychanalyse, Politique

archives

Séminaire philosophie / psychanalyse / littérature


Psychanalyse ; une impossible expérience 

Séminaire de Fabienne ANKAOUA et Frédéric BIETH
lieu : Paris - Au 22 bvd St Marcel 75005

 

 

 

 

 

 

 

L'expérience psychanalytique est toujours située entre d'une part ce qui s'entend comme une épreuve et d'autre part, ce qui relève de l'expérimentation. Or, cette ligne de partage semble nous confronter à un double écueil, celui de l'indicible ou de l'ineffable. 
Si notre première année de recherche aura tenté de préciser un peu plus - dans ses multiples formes, l'effectivité analytique dans les parages des champs adjacents ( esthétique, politique ... ) comme expérience d'Ecriture, ce n'est qu'au titre d'une fonction transcendantale de ces derniers. Esquissant ainsi ce qui peut valoir comme scène originelle, hors scène. L'Ecriture d'un Occident - de Rousseau à Kant ou encore de Hegel à Heidegger - semble faire droit à une pensée d'un inaccessible qui n'est pourtant pas exempt d'une Mimesis.
C'est donc, dans notre deuxième année, les conséquences d'une telle hypothèse qui se trouvent mises au travail. En effet, les enjeux politiques et esthétiques semblent prévaloir, dans la mesures où ces « sphères » pourraient rendre possible la délimitation d'une expérience de l'Ecriture. Autrement dit, l'infinie finitude de l'homme- qui ne cesse pas de s'éprouver dans la cure analytique- serait tout autant ce qui fait raison dans la cure, que la raison même de l'Ecriture. On serait alors en droit de se demander si la tentative de la cure analytique, définie alors comme expérience de l'Ecriture n'est pas la condition de possibilité même d'assimiler la fin à un commencement.
Ainsi la question de la mort,la prise en charge d'un toujours déjà mort dans la cure, permettrait de faire le point d'articulation central entre la question de l'expérience d'Ecriture comme ex-sistence et un rapport à l'autre, aux autres, c'est-a dire la réalité politique. Point de bascule entre esthétique et politique, l'approche de la cure analytique comme Ecriture, lieu d'une esthétique, viendrait penser « l'être avec », comme scène de l'origine tout autant que cette prévalence de l'antériorité restitue au politique son sens même, celui d'une manifestation sur le mode du retrait, c'est- a dire à ce qui fait œuvre.
Pour toute demande d'information concernant le lieu et le jour:

 

 

Ce séminaire s adresse à toute personne prise dans le processus analytique ou artistique.

2ème année
 3eme mercredi du mois

Renseignements:

 

fabienne.ankaoua@free.fr 06 78 87 38 49

 

fbbw@me.com