Insistance
Art, Psychanalyse, Politique

QUELLE POLITIQUE POUR LA FOLIE?


LE SUSPENSE DE FREUD
C'est un nouvel espace d'hospitalité à la folie, nouveau dans l'ordre des priorités qu'il défend et dans l'organisation de son fonctionnement que l'auteur tente de penser et propose.

 

 


Guy Dana
A paraître: 7 avril 2010.

Partant des principes directeurs de la psychanalyse, l'idée tenace de ce livre est que ces principes, dès lors qu'ils s'articulent autour de la clinique des psychoses, sont porteurs d'une politique.

A terme, en aménageant en conséquence le cadre analytique, la politique qui se dessine déplace les enjeux qui, aujourd'hui, pèsent sur le champ social dans son entier et sur la psychiatrie en particulier: obsession de la sécurité, évaluation fréquemment tronquée par les normes, culture de la performance et du résultat.

Cette orientation, qui suppose d'adopter de nouveaux préalables, peut-elle éviter l'isolement sécuritaire et la réponse médicamenteuse systématique? Guy Dana y répond, à partir de ce qu'il a pu lui-même initier dans le service qu'il dirige avec ceux qui sont au quotidien sur le terrain et dans les cures auprès des patients.

Il montre, et l'idée est novatrice, que les impasses qui se rencontrent dans le traitement des psychoses sont aussi des balises pouvant ouvrir un nouvel horizon. Dans ce contexte, l'appui qu'apporte la psychanalyse, réside dans son inventivité. Revisitée dans cet ouvrage à partir de Freud, Lacan et Winnicott elle est, à bien des égards, l'antidote qui permet de proposer et d'initier une autre approche du traitement des psychoses, une autre approche de la folie et de la souffrance humaine. Malgré, ou avec, un certain suspense.

EDITIONS STOCK L'AUTRE PENSÉE
Attachée de presse:

Vanessa Retureau: 01 49 54 36 60

vretureau@editions-stock.fr