Insistance
Art, Psychanalyse, Politique

archives

SEMINAIRE SWING d'Alain Didier-Weill & Aldo Romano


De quelques mystères plus lointains que l'inconscient... lus par Axelle Didier-Weill, Jean-Luc Paliès , Dominique Boissel swingués par Aldo Romano dansés par Silvia Lippi

lieu : Paris - Théatre Mouffetard, 73 rue Mouffetard, 75005 - Paris

Paris, lundi 21 Juin 2010 à 21h00

21 juin 2010 Au théâtre Mouffetard,
73, rue Mouffetard 75005 - Paris Métro Monge à 21h00

SEMINAIRES d'Alain Didier-Weill

Dates :12 Octobre 2009, novembre 2009,
7 decembre 2009 : "L'articulation du je, du tu et du il est-elle un devoir de l'homme ou un droit de l'homme?"
4 janvier 2010 :"L'invention du dogme Dialogue avec Jean-Michel Rey sur Saint Paul" ;

15 février 2010: Rencontre avec Catherine David autour du livre "Crescendo : avis aux amateurs",
22 mars 2010: Dialogue avec Éric Marty sur le thème: Un philosophe paulinien peut-il comprendre le judaïsme? La philosophie antimoderne d'Alain Badiou
12 avril 2010 Dialogueavec Arrigo Lessana, chirurgien cardiaque auteur de "L'AIGUILLE" Éditions Denoël
31 mai 2010 Dialogue avec François Roustang autour du livre "LE SECRET DE SOCRATE POUR CHANGER LA VIE" Edition Odile Jacob
A la représentation classique de Socrate en sage et en raisonneur, le philosophe François Roustang substitue un "Socrate sorcier", capable de produire par la parole chez ses interlocuteurs un état de transe, qui explique certaines de ses conduites étranges et de ses excentricités. S'il n'a pas été initié à des pratiques chamaniques, du moins Socrate a-t-il été en contact avec de tels praticiens. Dans le chapitre 4, ici reproduit, il ressort que l'injonction gravée au fronton du temple d'Apollon à Delphes, le fameux adage "Connais-toi toi-même", qu'un préjugé culturel a transformé en adage socratique, n'a rien de socratique. La sagesse de Socrate ne consisterait donc pas dans la connaissance de soi, mais pour ainsi dire dans un oubli de soi. Aussi ne saurait-on, selon François Roustang, en faire le précurseur des philosophies et des morales de l'introspection.
21 juin 2010 : Au théâtre Mouffetard, 73, rue Mouffetard 75005 - Paris Métro Monge à 21h00