Insistance
Art, Psychanalyse, Politique

archives

Séminaire de Fabienne Ankaoua


SÉMINAIRE PHILOSOPHIE / PSYCHANALYSE / LITTÉRATURE. Psychanalyse: une impossible expérience?

 

lieu : Paris - au 18 rue Thorigny 75004 Paris

13 octobre 2009
Fabienne ANKAOUA avec la participation de Frédéric BIETH. Il semblerait que l'expérience psychanalytique soit toujours située entre une définition de l'expérience comme épreuve ou comme expérimentation. Cela, risquant de nous faire plonger soit vers l'indicible, soit vers l'ineffable. Or si l'expérience psychanalytique peut traverser les champs adjacents la fécondant (l'écriture, l'esthétique, la mystique...), il serait vain de méconnaître son effectivité, que cette dernière soit nommée libération, (re)conquête du sens du monde, ou de son monde, ou encore réagencement du moi. Elle aurait alors partie prenante avec ces différentes disciplines, celles-ci se faisant Ecriture et valant comme scène originelle.

 

Cette dernière, comme toute scène, impose un hors scène, un obscène soulignant que l'inaccessible sens du commencement pourrait être désigné comme l'expérience de la mort. L'impossible expérience de la mort comme impossible Expérience pourrait être un paradigme pour penser la fin de l'analyse.

 

De fait, «ce qui ne cesse pas ou ne sexe pas de s'écrire» serait ce qui forme l'espoir d'un dire «comment on est mort», pour ne pas dire que l'on est toujours déjà mort, dont l'écriture blanchotienne de «L'instant de ma mort», comme Mimesis rend compte.

 

Non seulement elle interrogeait radicalement le commencement mais elle permettrait simultanément une rencontre avec l'Absolu comme fin.

 

Nous recevronsponctuellement des invités dont le travail et la réflexion viendront faire écho aux avancées du séminaire.
Tous les 2ème mardis à partir d'Octobre, au 18 rue Thorigny 75004 Paris

fabienne.ankaoua@orange.fr; frederic.bieth@free.fr;