Insistance
Art, Psychanalyse, Politique

Artiste Féminin Singulier par Thierry Delcourt


Editions l'Age d'Homme, mai 2009, 29 euros
Thierry Delcourt avait publié «Au risque de l'art[1]» en 2007, livre dans lequel il posait des questions fondamentales sur l'acte et le processus de création, en prenant le parti d'interroger des artistes, dont la vie est -de fait- orientée par la création.

 

 


Jacques Barbier
23 juin 2009

Artiste Féminin Singulier par Thierry Delcourt

 

Editions l'Age d'Homme, mai 2009, 29 euros

 

 

 

 

Thierry Delcourt avait publié «Au risque de l'art[1]» en 2007, livre dans lequel il posait des questions fondamentales sur l'acte et le processus de création, en prenant le parti d'interroger des artistes, dont la vie est -de fait- orientée par la création.

 

Que signifie ‘créer' et pourquoi certains êtres s'y engagent-ils leur vie durant, ne posant parfois crayon ou pinceau que le jour de leur mort? La création artistique est entourée d'un halo de mystère, tout comme l'artiste qui est investi de la lourde charge de nos passions. L'autre du créateur, récepteur de son œuvre, regarde, lit, touche, écoute et cherche à comprendre. Il le peut grâce à son corps, son monde sensible et sa pensée. Et c'est ainsi que tant est dit et écrit autour de l'art et du créateur.

 

L'acte de recevoir une œuvre et d'en parler est aussi création, et explique les si fréquentes déclarations lyriques ou définitives, exaltant ou condamnant violemment l'artiste et son œuvre. Il est nécessaire d'écouter ce que disent ces artistes autour de leurs réalisations et de leur acte. Certains aiment se livrer et même théoriser leur travail, mais la plupart ont besoin de l'abri de leur atelier et évitent, autant que faire se peut, de s'engager dans cette voie qui pourrait mettre en danger leur devenir créateur.

 

.

 

«Au risque de l'art» est à ma connaissance le premier travail de cette ampleur qui étudie cliniquement l'acte de création. Les artistes qui ont accepté l'invitation à être partenaire de ce travail et de s'y exposer se sont trouvés être des hommes.

 

 

La création a-t-elle un sexe? Existe-il une différence entre femmes et hommes quant à leur pratique créative? Entre distinction et spécificité, que met en jeu le processus de création au féminin au-delà de la singularité de chaque artiste et de chaque œuvre?

 

Ce fut une nécessité logique pour Thierry Delcourt de s'adresser directement à des artistes femmes et de les écouter.

 

Il n'y a pas si longtemps que la création artistique des femmes a été admise à sortir de la catégorie des arts d'agréments où leur position sociale les confinait. Cette place nouvelle dans la culture n'a pas été obtenue sans combat.

 

 

Quatorze artistes de tous bords -chorégraphe, poète, peintres, plasticienne, styliste, sculptures et compositeurs - ont accepté de parler longuement, intimement de leur pratique et de la place qu'elle occupe dans leur vie ainsi que des incidences de leur création sur leur être-femme.

 

L'auteur est allé à leur rencontre en se dégageant autant que faire se peut des a priori. Il les a écoutées attentivement parler de leur acte, de leur œuvre et du processus de création qui les anime. Ainsi, il est possible de mieux comprendre, au-delà des évidences, le formidable mouvement impulsé par les femmes dans la création artistique contemporaine. Il ne s'agit pas pour autant de catégoriser ces artistes dans une spécificité discriminante, même positive. Cette étude permet de tracer, à partir des singularités de chaque artiste, une distinction qui traverse le champ féminin où il est aussi possible de croiser des hommes, de ceux qui ont fait le choix éclairé de quitter des prérogatives aussi aliénantes qu'illusoires en s'exposant au risque de créer.

 

Forme, expression, concept, corps, sensibilité, énergie... se conjuguent ici avec recherche, déconstruction, subversion, hétérogène, identité questionnée, appropriation...

 

 

Restait à réfléchir sur ces propos, à les mettre en résonance, à déceler leurs divergences et convergences pour mieux cerner et comprendre le processus de création artistique. L'auteur les a longuement écoutés pour mener cette recherche. Il travaille, par ailleurs, cette question dans sa pratique de psychiatre et psychanalyste et dans une réflexion menée autour de la créativité, des productions de patients et des histoires singulières de créateurs. Les artistes rencontrées ont apporté, par leur contribution, une manne qui ne prétend pas être exhaustivement exploitée dans ce livre, mais, comme pour l'œuvre d'art, il reste au lecteur à puiser dans leurs riches propos pour s'ouvrir à sa propre créativité.

 

Cet ouvrage remarquablement édité est enrichi de planches où figures des œuvres significatives de travail d'artiste et de la lecture de l'auteur.

 

Il n'est pas nécessaire d'avoir déjà bénéficié du premier ouvrage pour savourer et se nourrir de Artiste Féminin Singulier. Cette lecture vous donnera certainement envie de lire le premier livre.

 

 

Jacques Barbier

 

[1] Editions l'Age d'Homme