Air

Rapport scientifique : les effets néfastes de la pollution de l’air sur la santé viennent d’être révélés

L’heure est au bilan. Des chercheurs d’Harvard viennent de dresser un constat alarmant : un décès sur cinq serait lié à la pollution de l’air dans le monde. Selon les statistiques recensées, environ 9 millions d’individus auraient perdu prématurément la vie à cause de la pollution de l’air extérieur liée aux énergies fossiles. Cette étude, qui d’être officiellement révélée au grand public, a été conjointement menée par des chercheurs-scientifiques de l’université d’Harvard et des universités britanniques.

La pollution de l’air, un « fardeau mondial »

Une nouvelle étude a récemment été publiée dans la revue intitulée « Environnemental Research ». Les dernières données recueillies par les chercheurs-scientifiques d’Harvard ont permis de mettre en corrélation la pollution de l’air et un taux de mortalité croissant. D’après les chiffres du bilan, un décès sur cinq dans le monde serait causé par la pollution de l’air engendrée principalement par les énergies fossiles.

Le rapport explique également que la combustion des énergies fossiles, dont le charbon, l’essence ainsi que le diesel, serait une source importante de particules néfastes en suspension dans l’air. Ces dernières contribueraient de manière significative au développement des maladies graves et influenceraient le taux de mortalité. Alors que le sujet tend à devenir crucial à l’heure du Coronavirus, les solutions pour produire des énergies renouvelables, comme les éoliennes domestiques, sont très plébiscitées aux quatre coins de la planète, et particulièrement en France.

L’ascension des énergies renouvelables

Certaines entreprises proposent diverses alternatives, comme une éolienne pour particulier, permettant de produire de l’énergie verte. Fabriqués pour être 100 % écologique et respectueuses envers l’environnement, ces appareils sont de plus en plus plébiscités par les ménages. Globalement, l’ascension des éoliennes tend à se populariser dans l’Hexagone au cours des prochaines années. Portée sur l’avenir, cette démarche est à la fois bénéfique pour la planète et les particuliers. L’utilisation de ce type d’appareil permet non seulement d’être autonome en cas de panne, mais aussi, d’alléger les factures mensuelles d’électricité.

Les éoliennes domestiques

À titre informatif, il existe aujourd’hui deux types d’éoliennes qui sont les suivants :

  • L’éolienne horizontale : ce modèle permet de fournir de l’énergie à toutes les pièces d’une habitation ;
  • L’éolienne verticale : cette dernière a pour objectif de produire de l’électricité pour une partie du logement.

En outre, il est aussi possible de vendre le surplus d’énergie produit à un fournisseur électrique. Certains modèles sont également couplés à des panneaux solaires, afin d’optimiser la production d’énergie verte. Il s’agit d’une solution écoresponsable qui permettra, à termes, de contribuer à la neutralité carbone fixée à l’horizon 2050. En installant une éolienne domestique, c’est une manière de prendre part à cet objectif collectif. En somme, à l’instar des parcs éoliens, les éoliennes domestiques s’inscrivent parfaitement dans la transition énergétique du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *