Insistance
Art, Psychanalyse, Politique

Le  mouvement  Insistance

Fondé par des psychanalystes et des artistes en avril 2002, Insistance est un mouvement de recherche sur la part de l’être parlant mise en jeu dans l’acte de création. Il s'agit de rendre praticable l'existence d'un lieu générateur d'un certain type de mouvement. C'est parce que l'institution traditionnelle - avec sa statique, sa stature, sa statue et ses statuts - n'est pas propice à un tel mouvement, que nous qualifions ce lieu du nom d' "insistution" : nom métaphorique qui pose la question du moyen de transport à réinventer, sans cesse, pour que soit rencontré ce lieu de sublimation, qu'en poète, Lacan a repéré comme celui de "La chose" humaine. Cette perspective a suscité de nombreux échanges à l’occasion de colloques et de séminaires en France, en Autriche (Vienne), en Belgique (Bruxelles), en Italie (Rome, Milan), en Espagne (Barcelone), en Amérique du nord (New York, Toronto) et du sud (Mexico, Buenos-Aires, Rosario, Rio de Janeiro, Salvador de Bahia, Recife, Santiago du Chili). La création de la revue Insistance en 2005 a élargi sa recherche en introduisant les champs philosophique et politique.

 

Président : Alain Didier-Weill

Vice-Président :  Jacques Barbier
Secrétaire Général : Paolo Lollo

Secrétaires adjoints: Catherine Barbier, Olivier Courtemanche, Jean Daviot, Jacques Siboni,  Frédéric Vinot
Trésorière : Axelle du Rouret

 

 

Variations selon...

Paolo Lollo
Claude Maillard
Catherine Fava-Dauvergne
Jean-Michel Vivès
Jacques Lacan
Charles Sarfati
Cécile Chavel
Jacques Barbier
Jean-Yves Montagu
Christian Oddoux
Pascale Champagne
Mitchélée
Tamara Landau
Marc Bonnet

lire>>

Témoignages audio>>
Textes>>
Liens >>

Pour un lieu d'insistance

Si nous ne voulons pas cesser d'interroger le problème de la transmission de la psychanalyse, nous avons à prendre en charge, d'une part, le point sur lequel, dans ce domaine, Lacan a innové en produisant une avancée que nous ne voulons pas abandonner, d'autre part, le point à partir duquel s'est induit, à l'École Freudienne de Paris, un échec de lapasse telle qu'elle était proposée par Lacan. lire la suite>>

Alain Didier-Weill